La SOCIALISATION de votre chiot

Dernière mise à jour : 15 août

Tous les chiots ont besoin de s’intégrer socialement. Toutefois, la socialisation de votre chiot ne signifie pas simplement marcher dans la même rue, s’amuser dans le même parc et rencontrer les mêmes chiens. Il est très important de sortir votre chiot et de l’emmener dans plusieurs endroits pour l’habituer au monde qui l’entoure.


Fixez-vous des objectifs et essayez de les atteindre tous les jours. De nombreux nouveaux maîtres ont l’intention d’emmener leur chiot s’ébattre à cœur joie dans un parc dès que le protocole de vaccination sera terminé, mais la plupart ne concrétisent pas ce projet. La première année est cruciale pour l'exposition du chiot à autant de personnes et de lieux que possible.




Dressez une liste de « trésors à chasser » pour le chiot en y incluant des activités telles que la rencontre d’un homme grand et barbu, la montée dans un ascenseur ou une promenade à côté d’une poussette. Gardez la liste affichée bien en vue et assurez-vous de consacrer suffisamment de temps pour accomplir chaque activité.


Quelques activités à faire avec votre chiot:

-sortir en laisse dans des endroits non connus;

-faire marcher son chiot dans des flaques d'eau;

-à l'aide d'une grande longe, fraterniser avec des voisins. Ceci lui permettra d'entendre des voix et de sentir des odeurs différentes de celles auxquelles il est habitué;

-brosser votre chiot avec différentes textures de brosse;

-manipuler les pattes, les oreilles et l'intérieur de la gueule du chiot;

-brosser ses dents;

-faire doucement l'introduction de nouveaux sons tels que celui d'un aspirateur, d'un séchoir a cheveux, etc.

-utiliser votre imagination afin de maximiser l'établissement de nouvelles situations pour votre chiot et surtout, ne pas oublier de le récompenser.


Résolution de problèmes:

Il n'est pas rare pour les chiots de passer par un stade de frayeur. Soudainement, votre chiot devient effrayé par certains bruits ou par des voitures qui passent, même après tous vos efforts de socialisation. Il est important de ne pas le couver. Parlez-lui sur un ton amical et positif plutôt qu’anxiogène. Changez sa peur en associant celle-ci à des friandises et à des jouets. Si comme par magie, lorsqu’il entend un bruit fort, son jouet apparaît, son anxiété se changera en une attente fébrile. Il se sentira alors prêt à vivre un avenir plus sûr.


Source Club canin canadien

116 vues0 commentaire